BricoParis.FR

 

Catégories

Fabricants

Nos Interventions sur les forums des parquets

Grande différence des prix parquet bambou massif ?      
Envoyé: 13 Mars 2008 à 21:57 | IP Noté  
Bonjour,

Venant d'emménager, je souhaite enlever le stratifié des chambres à l'étage pour y mettre du parquet massif en bambou 15mm en pose collé. Avec une sous-couche en liege alvéolé.
A priori , c'est plus résistant que du chene et nous le trouvons très sympa.
Avez vous des avis sur ce type de parquet déjà posé ? Est ce que ça vit bien et résiste-t-il bien aux impacts ?
De plus est ce que ce bois "travaille" beaucoup ou pas ? (j'ai eu 2 avis différents)

J'en ai trouvé sur le site www.tekimport.fr à 29€90 le m². Et d'autres allant jusqu'à 60€ le m². Quelle est la différence sur le produit pour avoir une telle différence de prix ? A quoi faut il faire attention pour l'achat de parquet en bambou ?

Je vous remercie par avance pour vos conseils

A+
Envoyé: 08 Mai 2009 à 14:56 | IP Noté  

Bonjour, je suis un professionnel du parquet.

Pour les parquets bambou, les termes "massif" ou "flottant" se distinguent par la structure qui impacte sur sa réaction au changement de température et d’humidité. Un parquet bambou massif se constitue uniquement par des lamelles de bambou, l’ensemble du parquet se dilate ou se rétrécie de la même manière ; un parquet bambou flottant se compose d’une couche d’usure en lamelles de bambou, et une couche support souvent en latté résineux, et une couche de contrebalancement, (parfois, les couches de support et contrebalancement en bois massif sont remplacées par une couche en particules de bois ou de papier), l’ensemble du parquet se dilate ou se rétrécie de façons très différentes, les différentes forces de mouvement sont contrecarrées entre elles.

Par conséquent, un parquet bambou flottant est plus stable qu’un parquet bambou massif lors du changement ambiant. Normalement, vous devez coller ou clouer le parquet bambou massif, vous pouvez très bien coller le parquet bambou flottant, et vous avez le choix de le poser flottant, d’où vient son nom parquet flottant.

Vous pouvez remarquer que, si le parquet bambou flottant est souvent plus large que le parquet bambou massif, c’est aussi pour cette raison de stabilité.

Quant à la différence de prix du même produit, c’est comme tout produit commercialisé, dans le prix, vous avez le prix de la matière, de la fabrication, de la gestion logistique etc. qui sont relativement les mêmes pour le même produit de qualité équivalent. Il faut ensuite y ajouter un autre prix qui est purement commercial : la marque, l’enseigne, la publicité, la marge commerçant etc. Cette partie de prix peut varier énormément, à chacun de se contenter de son marché différent, c’est la loi du marché.

Indépendamment de la différence de prix, chacun doit savoir choisir la qualité, un produit plus cher n'étant pas nécessairement de meilleure qualité. Un professionnel peut distinguer les qualités des parquets bambou assez facilement à force de voir et d’utiliser de différents produits. Quelqu’un qui n’a pas de recul sur ces produits doit partir sur quelques principes de base :

   1. Comparer les différentes gammes de produits et comparer les échantillons coupés du même produit de différents fournisseurs.
   2. Regarder d'abord l'épaisseur du parquet, un parquet très mince coûte certainement moins cher, mais durera moins longtemps; et puis, il faut regarder les lignes de collages entre les lamelles des deux côtés et entre les couches du dessus et du dessous. Les lames de moindre qualité laisseront des fentes visibles et les colles utilisées entre ces lamelles seront visibles si la fabrication est mauvaise ou si la colle utilisée est de moindre qualité; enfin, il faut bien regarder le surface vernie, aucune imperfection comme bulle ou entassement ou pointes etc. ne doit être visible.

SP PARQUETS

Editer par Bricoparis.fr sur 09 Mai 2009 à 12:51


__________________
Prennez le parquet chêne et aimez la tradition
Prennez le parquet bambou et pensez à l'écologie et la modernité



 

 

 

Parquet bambou écologique ?    
http://www.systemed.fr/forum/forum_posts.asp?TID=23694&PN=0&TPN=2

Envoyé: 11 Mai 2009 à 05:21 | IP Noté

Toutes ces remarques au sujet des qualités miraculeuse du bambou sont formidables.

Moi je me pose des questions plus terre à terre :

Aussi bien pour du plancher que pour des deco de jardin  comme palissages / gazebo etc...

 

 

1.- Jardin : si on sèche le bambou après l’avoir traité au sel de borax, jusqu’à 12 % d’humidite.

Une fois qu’on fait un objet qui reste dehors, sous le soleil va-t-il se craquer ?

Si il pleut fort, puis il fait chaud comme parfois en juillet / août chez nous, est-ce que on risque d’avoir des risques de bambou fendu ????

 

2.- comment combattre  les champignons ?

 

3.- parquet : je me souviens chez mes parents ici à Bruxelles, on avait du parquet en chêne, et dans le living situé plein sud, avec le soleil à travers les vitres, la couleur changeait tout a fait, ça craquait, ca se décollait, finalement ils ont mis un tapis plein – et la , il y avait pleins de poussiere.– avec bambou ? normalement ça vient des tropiques, ça resiste mieux ??

 

4.- comment se fait-il que quand on construit une maison en ossature bois, avec des panneaux en OSB par exemple, qui contiennent de la colle a base de ‘formaldehyde melamine’ – ce genre de construction est considerée avoir toutes les vertus :

- ecologie

- biologique

- sain – mieux vivre

Etc....

Et pourtant ????la colle ????

 

5.- si on utilise du plancher bambou, il faut quand meme se rendre a l’evidence, que la matiere en elle meme est solide etc... soit , OK.

Mais la couche de ‘vernis’ dessus c’est quoi ? du polyuretane (base de petrole)...

Alors toujours ecologique ??

 

Que de questions....


__________________
Bobby1818
Envoyé: 14 Mai 2009 à 14:21 | IP Noté  

bobby1818 a écrit:

et moi qui croyais voir une reponse serieuse...
mais c'est amusant-
car c'est vrai bambou est
- flexible, pousse tres tres vite (4 ans  a 5 ans pour etre a maturite)
- resistant
- vert
- long
- mais comment reagit-il a nos climats ????
voir question plus haut

Je vais essayer de vous répondre en espérant être à la hauteur.

Vous avez compris que le bambou se renouvelle rapidement, nous utilisons des bambou entre 5 et 6 ans d'âge pour faire du parquet, des chêne entre 60 et 150 ans pour faire du parquet.

C'est exactement au sens de "ressource naturelle non facilement épuisable" que le parquet doit à sa réputation "écologique".

Pour faire le parquet bambou, on utilise des colles "écologique", norme E1, seulement parce que dans les colles, on ne doit pas utiliser des molécules néfastes pour l'écologie.

Le progrès ne s'arrête pas là, bientôt, on pourra utiliser des colles avec des molécules issues des types de ressources non facilement épuisables.

Le parquet bambou convient parfaitement au climat en France dans le sud comme au nord, une variation limitée pendant toute année de l'humidité et de la température.

Le parquet bambou craint des champignons comme la plupart des bois chêne, mélèze etc. (sauf des bois extrêmement durs) même un peu plus du fait peut-être qu'il absorbe moins de l'eau, et l'eau stagne plus facile sur le bambou. Pour combattre cette faiblesse, on traite le bambou par thermo traité (chauffé), ou des composants anti-oxygène qui renforcent sa résistance aux cellules des champignons. Il est toutefois recommandé de ne jamais laisser stagner l'eau sur les parquets, sauf si le parquet est prévu pour.

Bien cordialement.

Bricoparis.fr

_________________
Prennez le parquet chêne et aimez la tradition
Prennez le parquet bambou et pensez à l'écologie et la modernité

 

 

 

 

Pourquoi le bambou n'a t-il pas la réputation qu'on tente de nous faire valoir aujourd'hui ?       
http://www.systemed.fr/forum/forum_posts.asp?TID=23694&TPN=3

Champy_33 a écrit:
Bonjour à tous

A lire toutes les qualités que possède le bambou, je me demande vraiment quels critères ont empêché que ce matériau ne soit pas plus utilisé dans notre petit hexagone...
Pourtant, cette plante (désolé, je n'ose pas dire 'ce bois') est connue depuis des siècles, et il me semble que les français ont passé pas mal de temps dans les rizières asiatiques... (Vietnam, Indochine, etc.)
Nous avons appris et adopté plein de choses de cette terre lointaine (art, culture, cuisine, etc.). Tout ça avec enthousiasme et sans bêtement pousser de cocoricos protectionnistes !

Alors, pourquoi ce matériau n'a t-il pas la réputation qu'on tente de nous faire valoir aujourd'hui ?
C'est étonnant...

Ou peut-être ne nous dit-on pas tout.

Amicalement, Champy

 

Je ne pense pas qu'il existe un protectionnisme qui empêcherait l'utilisation de bambou en France. Le parquet bambou, fruit d'un mariage d'un matériau oriental et d'une technologie occidentale, est assez récent et il connaît déjà une étonnante croissance depuis 3 ou 4 ans. Il ne remplacera pas la place dominante du parquet chêne mais il aura sa place sure dans ce domaine.

Même si on connaît bien le bambou depuis quelques années, cela reste exotique dans la culture occidentale, loin de sa place dans la culture chinoise. Savez-vous que pendant plusieurs milliers d'années, les livres étaient écrits sur les lamelles de bambou similaires à votre parquet bambou et, pour ne citer que cet exemple, que toute la doctrine de Confucius est en réalité écrite sur des tonnes de rouleaux de lamelles de bambou?

Dans le sud de la Chine, on  construisait des ponts, des routes, des véhicules, des bateaux, des maisons, avec du bambou. Toujours avec le bambou, on fabriquait également des meubles comme les lits, tables, chaises etc., des objets bols, baguettes etc. On tissait des draps et des rideaux, sans parler les parapluies, les éventails, les instruments de musique etc.

Le bambou se mange! Il existe des dizaines de plats et aussi des desserts à base des pousses de bambou.

Très grand nombre de médicaments de la médecine chinoise utilisent le bambou (différentes parties bien-sûr).

Je pense que la culture de bambou en Chine est due à l'abondance des forêts de bambou comme la culture de chêne à l'abondance des forêts de chêne en France. Même si certaines variétés de bambou peuvent très bien pousser en France, la différence de climat fait à mon avis qu'il n'existera pas des forêts de bambou en France.

D'où vient la nécessité du partage des ressources et des connaissances entre les différentes cultures, un partage qui ne peut se réaliser qu'avec des échanges. (Pour essayer de répondre à Raon sur la distance et l'exploitation). Le partage en soi n'est pas responsable de la sur-exploitation d'ouvriers qui existe en Chine (à ne pas ignorer qu'il en existe aussi en France), s'il faut dire qu'il en existe toujours trop et qu'il y a beaucoup de progrès à faire, mais il ne faut pas exagérer, la plupart des parquets bambou de qualité ne sont pas des résultats de la sur-exploitation d'ouvriers. C'est assez facile à comprendre, un bon produit, il faut toujours de la technologie et de l'intention d'humaine, un patron visant la sur-exploitation pour tirer au maximum son profit,  fait de l'économie sur les deux plans: la technologie et l'intention humaine et c'est incompatible avec la qualité. Derrières ce type de patrons, il y a parfois des grands noms (que je ne peux pas citer) qui font régulièrement des « découvertes » médiatiques.

Prendre conscience, c'est important. Intervenir dans ce partage, je crois que c'est encore plus important. Le passage du message sera peut-être plus efficace.

Bricoparis.fr

 

 


La place de bambou dans la culture chinoise      
Envoyé: 15 Mai 2009 à 22:07 | IP Noté
Bonsoir,  

Je comprends très bien vos explications (et surtout votre démarche).
 
Passant outre le fait que le verbe 'prendre' ne prend qu'un seul 'n' à la deuxième personne du pluriel de l'impératif, vous seriez très aimable de bien vouloir nous expliquer la deuxième partie de votre signature :

Prennez le parquet bambou et pensez à l'écologie et la modernité


Où est le surplus d'écologie, s'il vous plait ? Le bambou serait-il plus 'naturel' qu'un autre arbre ? Son exploitation serait-elle plus respectueuse de l'écologie que celle appliquée dans l'hexagone ?

D'autre part, parlons un peu de la 'modernité', si vous voulez bien.
Vous vantez les mérites du bambou en expliquant notamment qu'il est utilisé depuis des siècles en Asie.
"M'sieur (dit Toto du fond de la classe),  j'ai une question :
Où qu'il est, l'aspect 'moderne', si ça existe depuis si longtemps ?"

Enfin, si notre maître à penser universel 'Confusius' a écrit sur des lattes de bambous, c'est certainement parce qu'il n'avait pas de papier ! Ou alors, qu'il refusait la modernité...
De plus, ce dernier a été, rappelons-le, un des premiers à écrire dans ses pensées philosophiques que la peine de mort était une nécessité.

Personnellement, je ne pense pas que ce soit un exemple de 'modernité' !

Ceci dit, je me rend compte que j'entrave un peu votre promotion du bambou dans notre Gaule de 'barbares' et je n'interviendrai dorénavant plus sur ce sujet.

Amicalement ,Champy
Envoyé: 16 Mai 2009 à 00:26 | IP Noté  
Chère Champy,
J’affiche mon identité de commerçant, c’est pour avoir des échanges ouverts et honnêtes et pour éviter des soupçons. J’avais modifié mon affichage sans hésitation lors que j’avais constaté des points qui peuvent déranger, même s’ils peuvent être acceptés par le modérateur OlivierSD.
Merci de rester donc ici et poursuivre nos échanges.
Je vends environs 2 tiers de parquet chêne et 1 tiers de parquet bambou, mes clients me parlent plus souvent de la tradition lors qu’ils achètent des parquets chêne, et ils recherchent plutôt les aspects écologiques et des décorations des styles modernes lors qu’ils s’intéressent au parquet bambou. J’affiche donc ces 2 cadeaux de mes clients dans ma signature.
Comme j’avais dit avant, le label « écologique » du parquet bambou vient du fait qu’il se renouvelle très rapidement, il y a donc moins de risques d’épuiser cette ressource naturelle.
La modernité du parquet bambou est non seulement parce que c’est un produit tout nouveau, tout jeune de quelques années, mais aussi parce que la plupart des parquets bambou sont utilisés dans les styles de décoration moderne.
Je n’avais aucune prétention en vantant les mérites du bambou, je voulais seulement expliquer que la place du bambou est historiquement différente dans la culture occidentale et la culture extrême-orientale.
Si je cite Confucius qui avait écrit sa doctrine 2 ou 3 siècles avant l’invention du papier, c’est seulement pour dire que la culture bambou est un peu la racine de la culture chinoise.  Savez-vous que dans beaucoup de locutions et d’expressions, le bambou veut dire le livre ou la littérature ou le dessin ou tout simplement la culture. Voici un poème du 11ème siècle qui dit (j’improvise la traduction) :
Il vaut mieux manquer de viande dans son plat, il ne faut pas manquer de bambou (livres) dans son habitat ;
Manquer de viande vous fait maigrir, manquer de bambou vous rend médiocre ;
Un maigre peut toujours grossir, un médiocre ne trouvera pas de docteur.

A part ça, sans vouloir prendre la défense de Confucius au sujet de la peine de mort, j’ai cru avoir lu le contraire, à vérifier :
Le seigneur Ji Kang, interrogeant Confucius sur la manière de gouverner, lui dit : « Ne ferais-je pas bien de mettre à mort les malfaiteurs afin de rendre le peuple vertueux ? » Confucius répondit : « Pour gouverner le peuple, avez-vous besoin de la peine de mort ? Soyez vous-même vertueux et votre peuple sera vertueux. La vertu du prince est comme le vent ; celle du peuple est comme l'herbe. Au souffle du vent, l'herbe se courbe. »
Amicalement.

Bricoparis.fr


AccueilAccueil

Panier

(vide)

Nouveaux produits

Pas de nouveau produit pour le moment

Google
free prestaphop templates free prestaphop templates